Nice : ces hommages qui nous touchent…

Cela fait aujourd’hui une semaine. Une semaine que Nice, notre capitale Azuréenne, a été touchée par un terrible attentat sur la promenade des Anglais. Un drame qui, au-delà des victimes, laisse notre département meurtri. Que l’on soit de Nice, Cannes, Mougins, Antibes, St Martin Vésubie ou de n’importe quelle ville ou village des Alpes-Maritimes, nous sommes aujourd’hui tous un peu Niçois.

chaise-bleue

[layerslider id=”2″]

Nice : une semaine en deuil

Dès les premières minutes de ce jeudi noir, nos réseaux sociaux se sont teintés tour à tour de réactions parfois contradictoires :  effroi, espoir, colère, amour, tristesse, solidarité, compassion…

Chacun de nous gère son deuil. A sa façon. Avec comme cette seule similitude : une affection bien plus forte pour Nice, cette ville synonyme à son habitude de joie, de traditions, de respect, de douceur de vivre ou d’avant-gardisme….

Nice-hommage

Made in Graffiti

This handout picture taken by a drone and released by the City of Nice on July 18, 2016, shows a general view of the Jardin ALbert 1er and the promenade des Anglais crowded as thousands gather to observe a minute of silence in Nice. France fell silent on July 18, 2016, for the victims of the Nice truck attack, but the mourning was overshadowed by politicians tearing into each other over the massacre. A sea of people thronged the Nice promenade for the emotional minute's silence just days after a Tunisian attacker drove a truck into a crowd at the same place on Bastille Day, killing 84 people and injuring around 300. / AFP PHOTO / Ville de Nice / HO / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / VILLE DE NICE" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
This handout picture taken by a drone and released by the City of Nice on July 18, 2016, shows a general view of the Jardin ALbert 1er and the promenade des Anglais crowded as thousands gather to observe a minute of silence in Nice.
France fell silent on July 18, 2016, for the victims of the Nice truck attack, but the mourning was overshadowed by politicians tearing into each other over the massacre. A sea of people thronged the Nice promenade for the emotional minute’s silence just days after a Tunisian attacker drove a truck into a crowd at the same place on Bastille Day, killing 84 people and injuring around 300. / AFP PHOTO / Ville de Nice / HO / RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT “AFP PHOTO / VILLE DE NICE” – NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Nice : des hommages de toute forme et toute part

Alors, depuis une semaine, que l’on soit Niçois, Azuréen ou non, chacun exprime son ressenti face à cet événement dramatique et inconcevable. Certains, comme le vidéaste niçois Justin Vaudoux, ont réagi à peine quelques heures après l’attentat. Dans un court-métrage, il a choisi de montrer Nice, déserte au petit matin ainsi que les lieux de recueillement.

D’autres, comme Hyphen Hyphen, le groupe Niçois qui était en concert aux Vieilles Charrues, ont eu besoin de laisser parler leur corps en sautant sur ces mots : « qui ne saute pas n’est pas Niçois ».

Et puis, il y a cette vidéo du photographe et réalisateur Fabien Ecochard : Nicely. Une vidéo qui tourne en boucle depuis quelques jours sur les réseaux sociaux et qui témoigne de la douceur de vie Niçoise…

NICELY from Fabien Ecochard on Vimeo.

Nous avons pris du temps avant de réagir ici, sur Riviera City Guide, à ce terrible choc. Nous n’avions plus de mots. Alors, aujourd’hui, une semaine après cet attentat à Nice, nous souhaitions surtout mettre en lumière ces hommages qui nous ont touchés durant cette semaine éprouvante.

Nissa restera toujours la bella. Pour les Niçois, pour les Azuréens et pour tous ceux qui ont Nice dans leur cœur.

Carolyn & Camille

hommage-nice

[layerslider id=”3″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici