L’Arazur à Antibes : pour l’amour de la gastronomie !

C’est une adresse presque confidentielle qu’est l’Arazur à Antibes, ouvert au mois d’avril 2016 par Jeanne Martin et Lucas Marini. Au cœur de la vieille ville, dans un cadre cosy et authentique, l’Arazur est le fruit d’un rêve passionné, l’aboutissement de 2 carrières passées dans l’excellence, le partage d’un savoir-faire et d’un amour indéfectible pour la gastronomie.

Arazur Antibes

[layerslider id=”2″]

L’Arazur : Passion et authenticité

Une belle histoire d’amour dans la vie comme en cuisine pour Lucas Marini et Jeanne Martin ! Lucas a forgé son apprentissage dans la célèbre école Ferrandi tandis que Jeanne obtenait son diplôme d’Arts Culinaires à l’institut Paul Bocuse. Tous deux ont rejoint les brigades d’adresses prestigieuses avant de se lancer dans la création de leur nid gourmand dans une ruelle de la vieille ville d’Antibes, à quelques pas du plus grand port de plaisance d’Europe. Pour n’en citer que quelques-unes :

Le Meurice auprès de Yannick Alenio, le restaurant Ledoyen auprès de Christian Le Squer ou encore Le Mirazur à Menton auprès de Mauro Collagreco pour Lucas Marini.

Le Bristol auprès de Eric Fréchon, le restaurant Jean Georges à New York auprès de Jean Georges Vongeritchen ou encore la réserve de Beaulieu auprès d’Olivier Brulard pour Jeanne Martin.

Des expériences qui ont façonné leur respect absolu du produit et une attention toute particulière à l’alliance des saveurs, des couleurs et des textures.

Avec l’Arazur à Antibes, Jeanne et Lucas, livrent toute leur passion et leur authenticité dans un cadre qui s’harmonise au cachet du vieil Antibes : cave voutée, murs de pierre, tables et terrasse boisées.

L’Arazur à Antibes : une table rafraîchissante

Si le lieu respecte les codes traditionnels de la vieille ville d’Antibes, dans l’assiette, c’est une partition mélodieuse et rafraîchissante que nous joue en cuisine Lucas Marini. A son image, les plats se veulent simples, audacieux et généreux.

A l’ardoise on choisit entre 3 ou 4 entrées, 3 ou 4 plats et 2 ou 3 desserts. Le tout concocté selon le marché du matin et les produits d’exception et de saison en provenance de producteurs locaux que Lucas a appris à connaître lors de son passage au Mirazur, 2 étoiles au Michelin.

En bouche, les saveurs s’égrainent en cadence mêlant les accents méditerranéens et d’ailleurs dans une composition telle un tableau de maître : colorée et poétique.

Comptez entre 15 et 19 € pour les entrées, 26 à 29 € pour les plats, desserts 8 ou 9 €

L’Arazur – 8, rue des Palmiers – Antibes

Ablacarolyn

[layerslider id=”3″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici