C’est officiel ! Le mariage entre le Domaine de Barbossi et le chef doublement étoilé Stéphane Raimbault du restaurant l’Oasis à Mandelieu est désormais consommé. C’est aux prémices de l’été que les bans ont été publiés et début juillet que l’heureux événement s’est fêté par l’installation du bistrot de l’Oasis à quelques dizaines de mètres seulement, à l’Ermitage du Riou. Un divin établissement rebaptisé l’Ermitage de l’Oasis.

2 entités, à proximité l’une de l’autre, avec la même ferveur pour l’excellence, dont les chemins étaient faits pour se rejoindre… Mais si, sur la Côte d’Azur, on ne présente plus, Stéphane Raimbault, ce chef doué et ambitieux, le domaine de Barbossi quant à lui, restait jusque-là dans son domaine d’ivoire aux dimensions colossales, à l’abri des regards… C’est désormais du passé, puisqu’avec cette association, le projet « Barbossi 2020 » est sur les rails pour développer son attrait touristique.

stephane_raimbault

Domaine de Barbossi : vers une offre touristique ambitieuse

Du Domaine de Barbossi on connaissait le golf, son restaurant, son vignoble, ainsi que le haras, le tout réservé à une élite. Le plus grand domaine privé de la Côte d’Azur s’est donné l’objectif de renforcer sa participation à l’attractivité touristique en développant l’activité locale autour de la gastronomie, l’hôtellerie, les loisirs mais aussi les productions du terroir comme le vin ou l’huile d’olive, déjà existants au Domaine de Barbossi. Pour réaliser ce projet d’envergure, le domaine bénéficie d’un terrain de choix de plus de 1350 hectares à cheval entre le Var et les Alpes-Maritimes… Soit 7 fois la superficie de la principauté de Monaco !!!

Première pierre à l’édifice de ce vaste programme autour des produits du terroir et de l’excellence touristique, l’Ermitage de l’Oasis, qui dirigé désormais par le chef 2 étoiles Stéphane Raimbault a déjà réussi à convaincre dès les premiers jours de l’été.

domaine_de_barbossi_mandelieu

[layerslider id=”2″]

L’Ermitage de l’Oasis : nouveau cadre et plats canailles

Fidèle à son bistrot de l’Oasis crée en 2009 — il en a même ramené les tables en bois réalisées en caisses de vin ! – Stéphane Raimbault dispose désormais d’une belle salle lumineuse et bourgeoise pour accueillir ses convives quasi à l’identique que son ancienne salle aux boiseries chaleureuses, une terrasse sur le Riou en plus. A quelques exceptions près, la cuisine y demeure identique si ce n’est ses « frites au beurre clarifié », dont il parle volontiers. L’esprit bistrot ici se conjugue à l’excellence !

Plus conviviale que l’adresse gastronomique de Stéphane Raimbault, la cuisine de l’Ermitage du Riou propose des saveurs allant des courants traditionnels comme les plats classiques de la cuisine Méditerranéenne à l’instar de la Salade Niçoise ou de la bouillabaisse de St Pierre Napouloise, à celles, gorgées de parfums plus lointains comme le tartare de thon Nippon, chou chinois ou le filet de loup à l’orientale, sauce chermoula. Des plats, qui sans nul doute, font écho à la finesse des saveurs que l’on connaît déjà à l’Oasis…

Quant aux prix, ils restent inchangés, le menu Bib Bourmand s’affiche toujours à 32 €. Mais désormais, on l’accompagne bien sûr, d’une production locale, celle d’un vin rosé, blanc ou rouge du Domaine de Barbossi.

ermitage_oasis

oasis

Plus d’infos concernant le haras, golf et restaurants au Domaine de Barbossi par ici

Carolyn Paul

[layerslider id=”3″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici