Festival de Cannes : rencontre avec Christian Sinicropi, le chef de la Palme d’Or

[cycloneslider id=”ads-fif-2015″]

A la veille du Festival de Cannes, le traditionnel dîner servi aux membres du jury se déroulera au restaurant la Palme d’Or du grand Hyatt Hôtel Cannes Martinez. Fou de cinéma et tout simplement « fou » selon Steven Spielberg, le chef Christian Sinicropi dévoilera les plats qu’il a imaginé en l’honneur des présidents du jury à la dernière minute, comme il le fait chaque année : des assiettes en céramique confectionnées spécifiquement pour ce dîner qui contiendront tout l’art de ce chef Cannois à sublimer les produits d’exception…

festival_de_cannes_sinicropi_itw

3 semaines avant ce rendez-vous confidentiel, Christian Sinicropi nous recevait en compagnie de son ami Jean-François Piège dans les cuisines lors d’un dîner anniversaire pour les 30 ans du restaurant la Palme d’Or.

Et il nous a confiait des secrets sur ce fameux dîner (enfin pas trop) qui aura lieu ce soir !

JF_Piege_C-Sinocripi_Martinez

AblaCarolyn : Christian bonjour, comment est né ce projet d’assiettes en céramique en l’honneur du président du jury ?

Christian SInicropi : C’est en 2010 que l’idée s’est imposée comme une évidence avec Tim Burton dont j’aime particulièrement l’univers et le côté décalé. Les supports en céramique représentent l’enveloppe charnelle de ma cuisine où l’on peut la percevoir à travers une matière extérieure aux produits. Lors de ce premier dîner j’avais réalisé « L’arbre et rêverie » en hommage à Big Fish et « La danse du Haut de Forme » en référence au film « Alice au Pays des Merveilles ». Celui-ci était un dessert au chocolat et lorsqu’il était terminé il fallait ouvrir le chapeau haut de forme pour découvrir un petit sac à main d’Alice à base de fraises des bois.

2010 Arbre et Reverie - Alice Tim Burton© J. Kelagopian

2010 La danse du haut de forme Tim Burton

AblaCarolyn : Bon alors un petit secret sur ce que vous inspire les frères Coen, présidents du jury du Festival de Cannes cette année ?

Christian Sinicropi : On ne donne pas ses tours de magie avant de faire un spectacle ! Mais je vais vous livrer 2 ou 3 indices même si je doute que vous puissiez trouver :

  • Entité puisqu’ils sont 2
  • Brume
  • Sombre… mais positif

Ndlr : force est de constater qu’avec des indices aussi minces impossible de deviner quels sont les films qui ont inspiré le chef mais toujours est-il, qu’il aurait vu leur dernier opus « Inside Llewyn Davis » et « No Country For Old Men ».

Abla : Votre plus beau souvenir de festival de Cannes ?

CS : La dynamique et l’énergie fusionnelle avec les équipes afin de créer les supports et les menus en l’honneur des membres du jury. C’est l’avant Festival. Des « préliminaires » qui suscitent un incroyable engouement dans les cuisines où l’on est encore vigoureux et que la fatigue ne se fait pas sentir.

Abla : Quel réalisateur et acteur aimeriez-vous voir pendant ce Festival de Cannes ?

CS : définitivement Tim Burton. Et revoir Jean Reno.

110510 - Tim Burton et Christian Sinicropi

Abla : Quel est votre secret pour tenir pendant le Festival ?

CS : Le Festival de Cannes c’est de l’endurance. Je n’ai pas de secret particulier si ce n’est de savoir me préserver et canaliser mon énergie. Je travaille en décalage avec « ma tribu » afin de pouvoir finaliser les plats et pallier leur éventuelle fatigue.

Abla : Un souhait pour ce Festival de Cannes 2015 ?

CS : Réel ou Irréel ? (ndlr : il nous avait déjà posé cette question pour une interview pour le magazine Try Me qui sera à découvrir en juin – A ne pas douter : ce chef a vraiment la tête dans les étoiles !). J’aime bien Woody Allen. Alors, soyons fous, j’aimerais avoir à la table d’hôte, Woody Allen, Tim Burton et Steven Spielberg.

2013 Les dents de la Mer - Jaws Steven Spielberg© J. Kelagopian

Plat inspiré des Dents de la Mer en l’honneur de Steven Spielberg en 2013

Ce soir, à la veille de l’ouverture du 68ème Festival de Cannes, ils seront 22 élus à découvrir les plats imaginés en l’honneur des frères Coen par le chef Christian Sinicropi et pour nous, simples gourmands curieux, il faudra attendre demain pour en connaître les saveurs et les textures…

Des bisouilles,

AblaCarolyn

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

[easy-social-share buttons=”facebook,twitter,google,pinterest,linkedin,mail” counters=0 hide_names=”yes” template=”tiny-retina”]

[cycloneslider id=”ads-fif-2015″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici