La Maréa, le raffinement dans l’assiette à Théoule sur Mer

Nos derniers articles

Colonie de vacances Var et Alpes-Maritimes : les séjours pour les enfants

  Baignée de soleil, la Côte d’Azur est un terrain de jeu idéal pour passer des vacances auréolées d’activités et...

CBD Cannes : Une success story au féminin

Depuis 2 ans, les boutiques de CBD poussent comme des champignons sur le territoire Français. Au total ce sont...

Week-end à Paris : sortir des sentiers battus en 2 jours ?

  Et si c’était la bonne période pour partir en week-end à Paris ? Outre les immanquables touristiques, la capitale regorge...
Ablacarolyn
Journaliste de l'à peu près – jamais sans mes talons de 12 – vous n'auriez pas vu un macaron quelque part ?

Ouvert aux prémices de l’été l’an passé, presque en toute confidentialité, le restaurant la Maréa, est déjà l’une des adresses phares de Théoule Sur Mer. Installée dans un cadre enchanteur habitué à abriter des institutions culinaires, La Maréa, surplombant la Corniche et le port de la Figueirette, relève avec brio le défi d’imposer sa créativité culinaire à travers une carte dédiée aux produits de la mer.

marea-restaurant-theoule

Une parenthèse végétale dominant la mer

Créée par Jérôme Cervera, dont la famille a su enchanter les belles tables de la région avec ses poissons et crustacés depuis les années 60, La Maréa se déploie sur une salle baignée de lumière, avec une vue panoramique sur la Méditerranée et une terrasse, comme un écrin végétal. Totalement repensée, la décoration surfe sur cette nécessité d’un retour à la nature et décline le végétal dans un esprit exotique. Nuances de verts, papier peint aux motifs dépaysants, suspensions en fibre de palmier et mobilier en rotin jouent l’harmonie avec les plantes qui inondent la terrasse.

interieur-marea

la-marea-terrasse-dehors

Jérôme Coustillas, le chef inspiré de la Maréa

Pour interpréter cette partition marine qui se joue à la Maréa, Jérôme Cervera a confié la barre de ce navire amiral des produits de la mer, à un chef au CV qui impressionne, Jérôme Coustillas.  Après 20 ans en Russie où il a écumé les adresses les plus réputées du pays, et créé le restaurant en vogue à Moscou, la colline, ce chef discret, revient à ses premières amours, la Côte d’Azur. Disciple d’Alain Ducasse, il a également travaillé aux côtés d’Arnaud Poet à l’Eden Roc, à l’Oasis avec Stéphane Raimbaut ou encore au Martinez avec Christian Willer.

A la Maréa, où il vient de poser ses couteaux, ce chef forgé à l’excellence, dessine au creux des assiettes tout son savoir-faire pour anoblir les ingrédients qui viennent sublimer les trésors marins.

Jerome- Cervera-chef

Exception d’automne à la Maréa

Pour l’automne à Théoule, le chef a imaginé un menu en 5 plats où les champignons viennent, tour à tour, escorter les saveurs iodées ou au contraire, imposer leurs parfums exacerbés. De l’entrée au dessert, ces trésors des sous-bois se dévoilent crescendo pour inonder le palais de leurs effluves forestiers.

carpaccio-loup

On débute cette épopée gourmande toute en fraîcheur avec un carpaccio de Loup, huile de Tamarin & champignons oreille du Diable, à la texture croquante.

Puis, on déguste d’abord avec les yeux, le haddock parfumé aux effluves de citronnelle au dressage parfait et singulier. Aux chanterelles, se marie le vesiga, cette moelle épinière de l’esturgeon, plus particulièrement utilisé dans les plats moscovites. La soupe onctueuse est versée sur l’assiette, comme un tableau contemporain, et exhale toutes les saveurs de ce mariage insolite et raffiné.

soupe-haddock

On continue cette promenade en forêt avec les girolles qui viennent se fondre dans un jus de bisque et accompagnent de leur chaire ferme la baudroie rôtie.

baudroie

Enfin, on clôt ce chapitre salé par le très parfumé cèpe, qui se marie avec gourmandise à la poitrine fermière fondante.

poitrine-porc

On termine en apothéose avec un dôme au chocolat, grandiose, dont la truffe vient surprendre les papilles dès la première bouchée avant de se fondre dans ce dessert d’exception à l’équilibre parfait.

Assurément, la Maréa distille des étoiles plein les yeux et les papilles !

dome-chocolat

Menu tout champignon – 75 € (1/2 bouteille de vin, ½ bouteille d’eau, café inclus) Du mercredi au dimanche, midi et soir. Jusqu’au 1er novembre.

16 – avenue du Trayas – T : 04 93 75 19 03

 

Saint-Valentin : dîners de chefs à emporter Cannes, Nice, Antibes

Même si les restaurants sont fermés pour la Saint Valentin, les fans de Cupidon vont vouloir recréer l’expérience à la maison. Car l’amour a toujours été étroitement lié à la gastronomie ! C’est donc l’occasion de sortir de l’ordinaire, et aussi de manifester notre goût pour la liberté. Cela tombe bien, les restaurateurs l’ont bien compris et leurs offres de vente à emporter fleurissent un peu partout dans les Alpes Maritimes comme dans le Var.

- Découvrir-

Des mots d’amour et des spots romantiques sur la Côte d’Azur

Quoi de plus doux pour la Saint-Valentin que de découvrir des mots d’amour. Pour déclarer sa flamme, si vous...

Théoule : sa vocation gastronomique à nouveau auréolé

Théoule renoue avec sa vocation gastronomique en 2021 : 1 étoile, 2 assiettes au guide Michelin. La cité balnéaire n'avait pas connu ça depuis...

Alain Montigny décroche l’étoile à Théoule sur Mer

La bonne nouvelle est tombée ce lundi 18 janvier, le restaurant l’Or Bleu, niché au cœur de l’hôtel Tiara Yaktsa, vient d’être récompensé d’une...

Guide Michelin 2021 : Des nouvelles étoiles sur la Côte

Ce lundi 18 janvier à 12h, le guide Michelin a dévoilé son palmarès 2021 de restaurants étoilés. Sur la Côte d’Azur, plusieurs établissements décrochent...

Cuisine italienne : nos meilleures adresses sur la Côte d’Azur

L’Italie vous manque ? Nous aussi ! Ce 17 janvier c’est la journée de la cuisine Italienne qui coïncide avec la fête Sant’Antonia Abate, patron des...
- Découvrir -

A lire aussi

- Publicité-