L’Amandier à Mougins : l’empreinte de Roger Vergé

 Comment ne pas évoquer ce restaurant perché dans le village médiéval de Mougins si l’on est passionné de gastronomie ? Car avant d’être l’un des restaurants que Denis Fetisson dirige, l’Amandier fût créé par Roger Vergé dans les années 70. Roger Vergé, à qui l’on rendra hommage lors du festival des Etoiles de Mougins qui débute aujourd’hui et dont la marraine de cette 10ème édition sera son épouse, Denise Vergé.

amandier_ext

L’amandier : plus qu’un restaurant, un mythe !

C’est en 2010, que Denis Fétisson reprend les rênes de l’Amandier avec aux fourneaux Didier Chouteau. Denis Fétisson y redore le blason de cette demeure en rendant hommage à Roger Vergé, son illustre prédécesseur avec lequel il a exploré les contours de sa fameuse « cuisine du soleil », ici même à l’Amandier.

Du sol au plafond, l’établissement est totalement rénové dans un mélange de raffinement, d’authenticité et de modernité.

amandier_int_2 l_amandier_int

Ainsi dès l’entrée, et après le somptueux escalier en colimaçon, on découvre dans la salle de restaurant les pressoirs et la meule de l’ancien moulin, on aime s’attarder sur la terrasse offrant une vue imprenable sur les collines grassoises ou encore rejoindre l’étage supérieur pour admirer Didier Chouteau et ses équipes dans leur cuisine ouverte.

Mais au-delà de ce renouveau, c’est l’esprit de Roger Vergé que Denis Fétisson a souhaité conserver à l’Amandier en lui dédiant un salon et en créant un menu, toujours à la carte depuis 2010 : la Cuisine selon Roger Vergé.

salle

[layerslider id=”2″]

L’amandier : Du soleil dans l’assiette

Dans les règles de l’art, Denis Fétisson et ses équipes exécutent des mets empreints de ceux réalisés par Roger Vergé. Les ingrédients se conjuguent aux plats traditionnels  et à la sauce méditerranéenne saupoudrés d’un soupçon de  présentation contemporaine et créative…

veloute

Si la carte de l’Amandier révèle un large éventail de spécialités méridionales– selon le jour, vous pourrez y déguster Daube à la Niçoise ou bouillabaisse ou encore Aiolï- lorsque l’on vient pour la première fois, c’est le menu Roger Vergé qui attise les papilles….

Comme un parcours initiatique, de l’entrée au dessert, le palais est guidé vers des saveurs ensoleillées comme à la découverte d’un véritable patrimoine culinaire !

Ainsi, la mise en bouche de pan bagnat devient le parfait préambule à cette dégustation où tous les sens sont en éveil et même la vue, si l’on s’installe sur la terrasse !

pan_bagnat_rev

Puis, c’est au tour du poupeton de fleur de Courgette, Beurre Crémeux de Champignons, de faire son entrée dans ce menu qui inonde les papilles de saveurs méditerranéennes, tout en légèreté.

fleurs_courgette

On jubile ensuite avec le homard poché aux baies roses, sauce américaine à l’estragon, fenouil braisé à la badiane

gamberroni

Puis on se sustente du filet de bœuf Simmental au poivre de Jamaïque, Royale de petits pois, sauce d’Armagnac aux raisins secs : sublime !

plat

Enfin, et c’est très certainement l’une des plus belles surprises, la Forêt Noire de l’Amandier, s’évapore en bouche tout en conservant son goût d’origine : tout à fait surprenant et gourmand !

dessert

A l’Amandier, plus qu’un déjeuner ou un diner, c’est un pan d’histoire que l’on déguste pour un rapport qualité prix qui mérite bien que l’on grimpe jusqu’au vieux village de Mougins !

L’Amandier – 48, avenue Jean-Charles Mallet – Mougins

amandier_mougins

Des bisouilles,

AblaCarolyn

[layerslider id=”2″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.