[layerslider id=”2″]

Niché entre la place Garibaldi et le port, le petit Marais Niçois doit son nom au quartier gay parisien. Longtemps boudé par les touristes et les Niçois, cet ancien quartier industriel et populaire connaît un regain d’intérêt depuis quelques années dû à une activité nocturne grandissante. Mais plus loin que les bars et restaurants branchés qui font la renommée du petit Marais Niçois, le quartier est en perpétuelle mutation et en journée, ce sont des dizaines d’adresses mêlant tradition, savoir-faire et avant-gardisme qui séduisent au-delà de la communauté gay qui en a fait son épicentre.

petit_marais_niçois_pin

Véritable coup de cœur pour nous, autour de l’emblématique place du Pin et dans les rues adjacentes à la rue Bonaparte, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir le Petit Marais Niçois à travers les adresses immanquables de ce quartier !

place_du_pin_nice

Les traditionnels

Si le quartier sait innover, il doit son charme indicible à sa mixité avec les établissements traditionnels dont la réputation s’étend bien plus loin que le petit Marais Niçois. Parmi eux, vous découvrirez notamment, la maison Quirino dont les raviolis Niçois confectionnés dans l’arrière-boutique régalent les amoureux de saveurs traditionnelles depuis 3 générations. Un peu plus loin, à l’angle de la rue Bonaparte et de la rue Bavastro, le Pêché Mignon, quant à lui, conserve jalousement une recette de ganses qui se transmet de père en fille et de fille en fils !

Comment ne pas s’arrêter aussi, devant la devanture rétro de Lucien Chausseur ? Une pointure dans le quartier, assurément.

lucien_chausseur

Pour aller un peu plus loin, sur Cassini, vous adorerez passer du temps à chiner chez Jo Mistretta qui a fait de sa passion pour les montres un véritable temple dédié à l’horlogerie ancienne dans un établissement à peine plus grand qu’un mouchoir de poche ! A offrir ou à s’offrir, on s’offre le temps de découvrir l’histoire de chaque objet que Jo prend plaisir à narrer sans se faire prier !

horloger

Les emblématiques

Nul doute qu’au cœur du petit Marais Niçois, le mot d’ordre soit de révéler son univers via une décoration pointue et éclectique et ce jusqu’au moindre bar ou restaurant jalonnant votre parcours et même chez les coiffeurs comme Le Pinceau !

Dès le déjeuner, vous succomberez au charme rétro du café des Chineurs et vous apprécierez ses accents ibériques jusqu’à l’apéro et au-delà pour les amateurs de tapas.

cafe_des_chineurs

cafe_chineur_nice

En journée, vous ferez une pause au comptoir central électrique, confortablement installé dans un fauteuil sur la terrasse ou près de la bibliothèque à l’intérieur. Le soir venu, l’établissement s’éclaire de mille feux grâce à ses lustres d’ampoules et de lampes anciennes. De quoi en perdre la tête !

comptoir_marais_niçois

comptoir_electrique

Enfin, uniquement en soirée, vous choisirez de vous restaurer au Rosalina Bar, un ancien garage transformé en un restaurant qui sent bon le Vintage et les plats simples mais ultra-efficaces. A moins que vous préfériez le très tendance restaurant l’Uzine et ses dîners ambiancés.

rosalina_bar

uzine_nice

Les féminins

Si le soir venu, la communauté masculine est plus dense près de la place du Pin, il n’en est pas moins, qu’en journée, plusieurs adresses séduiront les coquettes. Dans la rue Bavastro, c’est la maison Vignes qui attirera votre regard ! Un mélange d’artisanat et de luxe pour des sacs à main irrésistibles en cuir exotique où vous pourrez même vous payer le luxe d’un modèle sur mesure.

Sur la rue Bonaparte, les fans de détails féminins ne manqueront pas de s’arrêter à l’Envol où accessoires et tops dans l’air du temps se dévoilent dans une boutique merveilleusement bien achalandée.

lenvol

Enfin, si une petite faim vous taraude, vous succomberez à une tasse de thé accompagnée d’une verrine sucrée ou salée au Little Rest’O situé sur la place du Pin où vous vous rêverez en Marie-Antoinette ou en princesse du 17eme siècle. Pour déjeuner, vous adorerez aussi, cette minuscule adresse de poupée : Autre Chose, Chez Christine. A découvrir également le soir toutes les fins de semaine.

chez_Christine

Les petits nouveaux

La féminité s’installe également au cœur du Petit Marais Niçois avec de nouvelles adresses à voir absolument comme BleuMorange, (installée depuis 2013) une boutique de décoration dont les pièces de designer reflètent un art de vivre intemporel pour esthètes contemporains.

bleumorange

L’an passé, c’est Mon Bazar qui a élu domicile dans  la rue Lascaris où les imprimés floraux, psychédéliques ou rayés flirtent avec des objets d’ici et d’ailleurs… Mais aussi, Clémentine, dans la rue Bonaparte, surfant sur la tendance du « hair work shop ».

monbazar_marais_niçois

monbaar_nice

La toute dernière qui vient de se poser au cœur de la rue Bonaparte est celle d’une ancienne styliste, passée par Hong Kong avant de revenir dans sa ville natale : Mon œil. Un savant mélange de pièces contemporaines mixées à du mobilier à shopper et des accessoires de créateurs locaux. Pas de doute, Catherine a l’œil pour repérer quelles sont les tendances du moment !

 mon_oeil_nice

Les « dans le vent »

Dans la rue Martin Seytour, un grand vent de courant artistique et de sympathie souffle sur le quartier notamment grâce à La Réserve d’Edmond qui suscite la curiosité des amoureux de Vintage. Pensé comme un appartement, ici, tout n’est qu’hommage aux pièces dont le vécu inspire nostalgie et envie ! Des meubles design des années 70 en passant par le mobilier des années 50 à 60 jusqu’aux appareils photos argentiques ou de la fripe chic, une véritable caverne d’Ali Baba orchestrée par Vincent qui saura vous donner l’envie de vous poser dans cet espace-temps en mode « remember ».

la_reserve_dedmond

En face, les âmes passionnées découvriront l’atelier Frega, de l’artiste éponyme, qui travaille  tour à tour le graphite sur plâtre, sur papier ou même sur toile… de cinéma ! Patrick Frega, longtemps expatrié à Toronto est revenu à Nice, sa ville d’origine où il vit désormais de sa passion pour l’art et ses œuvres parfois monumentales ne pourront que vous surprendre !

atelier_figa

Mais dans cette rue de « copains », vous découvrirez aussi une adresse bien connue des partisans du Bio : O’Quotiden où vous pourrez déjeuner entre les cagettes de légumes bio et les produits d’épicerie.

o_quotidien

Pour le déjeuner également, vous ne manquerez pas de remarquer une adresse qui ne désemplit pas : le Deli Bo. Celui qui avait déjà rencontré le succès avec l’Indyana, a réussi le tour de force de devenir l’adresse phare au déjeuner avec une carte simple réhaussée par des pâtisseries dont la demande est telle qu’il vient d’ouvrir une boutique dédiée quelques centaines de mètres plus bas.

delibo_nice

Voilà, vous avez désormais un petit précis pour agrémenter votre balade au cœur du petit Marais Niçois de jour comme de nuit et ouvrez l’œil car de nombreuses adresses tout aussi insolites auront votre faveur dans ce quartier mais on en reparle très vite ici 🙂

Des bisouilles,

Abla

[layerslider id=”3″]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici