Carnaval de Nice : les ganses Niçoises ou les bugnes de Carnaval

A Mardi gras, peu importe d’où vous veniez,  il est de tradition de consommer beignets et autres pâtes sucrées pour fêter la fin des 7 jours de gras. Ils accompagnent aussi une période de carnavals et, chez nous, sur la Côte d’Azur, nous avons l’un des plus beaux dans le Monde (n’ayons pas peur des mots !) : le Carnaval de Nice.

carnaval_de_nice

(crédit photo : cuisinemicheline.com)

C’est à ce moment de l’année, en février, qu’à Nice, on façonne à la main, ces petits losanges de pâtes repliés en forme de foulard et que l’on appelle traditionnellement des Ganses. Si, aujourd’hui, le nom le plus répandu pour ces petits trésors de pâte à beignet frite est la Bugne, vous trouverez cependant quelques boulangeries ou pâtisseries niçoises traditionnelles qui proposent de véritables ganses niçoises où la recette se transmet de génération en génération comme le pêché mignon dans la rue Bonaparte à Nice.

Pourquoi les ganses Niçoises ont-elles une forme de foulard ?

Selon les dires de Noëlle, une Niçoise cultivée et gourmande, les ganses Niçoises représentent le costume traditionnel des hommes durant la période du Carnaval de Nice. D’ailleurs, si vous regardez bien, pour fabriquer les ganses, on découpe dans un premier temps des losanges, puis, on réalise une petite entaille au centre de la pâte et on passe l’extrémité de la ganse à l’intérieur de telle sorte que le biscuit forme un petit nœud. Une fois, le beignet cuit, c’est moins évident, mais ça ressemble effectivement à un tour de cou.

ganses_peche_mignon

Ganses ou bugnes de Carnaval, comment les déguster ?

Les Niçois vous diront que pour les Ganses soient réussi, il faut impérativement qu’elles soient moelleuses et bien sûr parfumées à la fleur d’oranger. Le mieux serait aussi de les déguster tièdes accompagnées d’un muscat doux et fruité selon Nice Rendez-Vous. Quoiqu’il en soit, ce sont les friandises qu’il faut consommer en période de Carnaval de Nice !

bugnes_de_carnaval

Pour réussir les ganses Niçoises, c’est un peu comme tout en cuisine : il faut du temps et de la dextérité ! On prend le temps de bien faire lever cette pâte dense et une fois étalée et découpée en losanges, il faut s’appliquer à faire les petits nœuds.

bugnes_carnaval

Selon Variations Gourmandes, un blog culinaire Azuréen et particulièrement Niçois, on dit qu’il y a autant de recettes de ganses qu’il y a de cuisinières mais finalement les ingrédients évoluent peu : de la farine, du beurre, des œufs, de la levure, du sucre, de l’huile…. Vous voulez la recette peut-être ?

Le mieux est de consulter celle de Variations Gourmandes !

ganses_carnaval_nice

Les Beignets ailleurs…

Chaque région a son beignet plus ou moins ressemblant aux Ganses et que l’on consomme également en période de Carnaval. Les Oreillettes qui se dégustent plus croustillantes viennent du Languedoc, les Merveilles d’Aquitaine, les bugnes de Lyon ou encore les mascottes sur la Côte d’Azur que l’on déguste bien gonflées farcies de chocolat ou de confiture… Et vous, quels sont les noms de vos beignets ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.