Sortir à Nice… autrement |Dossier Spécial

Prendre l’apéro ou dîner est un choix cornélien pour vous ? Vous trouvez la socca un peu triste ?

A Nice, on sort des assiettes battues, pour dévorer jusqu’à plus soif des concepts qui rivalisent d’imagination et qui mêlent convivialité et expériences gustatives le midi comme le soir. Zoom sur de belles adresses qui ont plus d’un petit farci dans leur cuisine !

sortir a nice autrement

[layerslider id=”2″]

Le Makassar : Du brunch aux néo-tapas !

makassarSi l’adresse se passait sous le manteau pour ses brunchs, désormais, depuis septembre 2017, il faudra compter sur son nouveau concept : les tapas de jour comme de soir ! Surfant sur la tendance des petites portions, le Makassar propose désormais, une carte où l’on retrouve avec plaisir, les spécialités du genre mais aussi des plats, version mini, aux saveurs qui ont fait le succès de cet établissement chaleureux aux abords du vieux Nice.

L’idée ? Pouvoir goûter à tout, partager et découvrir en toute convivialité. Et c’est bel et bien, ce que l’on ressent dès que l’on se pose dans ce restaurant à la déco cosy. A la tête de ce resto atypique et cocooning, Jessica reçoit comme à la maison, avec bienveillance mais le professionnalisme en plus.

 

Au déjeuner comme au dîner, on s’affranchit des diktats menus ou plats du jour, pour choisir à la carte quelques petites portions à partager, réalisées à partir de produits frais et cuisinées avec passion, par le chef, Alexis, passé par de belles adresses gastronomiques à travers le monde et qui en a conservé le goût pour l’excellence.

Ainsi, les tapas rencontrent d’autres contrées lointaines et exhalent des parfums d’ailleurs comme le Vindaye de thon à la mauricienne ou les crevettes marinées à l’asiatique. A leurs côtés, les saveurs méditerranéennes ne sont pas oubliées comme le crumble de ratatouille et chèvre, sans oublier bien sûr, les traditionnels hispaniques du genre, comme les patatas bravas.

A l’instar de l’accueil, les portions, même mini, sont généreuses, en somme, une version olé olé de l’indétrônable brunch du Makassar !

Le Makassar – 5 Rue Alexandre Mari, 06300 Nice

Le Maquis : l’autre saveur Niçoise

Si le nom de ce restaurant ne peut guère cacher les origines insulaires du chef, Jean-Charles Césari, au Maquis, ce ne sont pas des spécialités Corses que l’on déguste mais bel et bien de la cuisine méditerranéenne à forte tendance Niçoise. Là encore, la déco émerveille et le coin cheminée invite à l’art de vivre du moment « hygge ». Dans l’assiette, on succombe à la créativité de ce chef inspiré qui saupoudre les spécialités Niçoises de brins d’île de beauté grâce, notamment, à des herbes Corses qui parfument divinement les plats.

Découvrir notre article complet >

Le Maquis – 7 Rue de l’Abbaye, 06300 Nice

le maquis

Influence : des accents d’ailleurs dans les gnocchis

Au cœur de la rue Bonaparte, le restaurant Influence s’érige discrètement avec sa façade gris perle. Aux commandes, un jeune chef passionné de cuisine mais aussi de voyages qui a ramené dans ses valises des parfums d’ailleurs. Ce Niçois, aime partager ses pérégrinations, entre traditions et créativité, à travers des plats qui honorent les beaux produits régionaux et en exhalent la quintessence. Ici, c’est certain la cuisine Niçoise n’a pas le même goût qu’ailleurs…

Formule à 17 € le midi.
Découvrir notre article complet >
Influence – 31 Rue Bonaparte, 06300 Nice

influence nice

Edusa : Accord mets & cocktails

edusaRécemment installé dans le quartier que l’on nomme, le Marais Niçois, Edusa est un restaurant qui étonne. Par sa déco, tout d’abord. Savamment orchestrée par la maîtresse des lieux, Léa, qui a parcouru le monde, pour piocher des idées ici et là, et ramener à Nice, sa ville, le meilleur de ce qu’elle avait vu pour réaliser son rêve : ouvrir son premier restaurant. Dès la terrasse, l’improbable balancelle aux coussins moelleux, invite à l’exclamation ! Mais dès que l’on pousse la porte de cet établissement tout en longueur, là, on ne retient pas notre « wahou » lorsque l’on découvre les balançoires, aux couleurs tropicales, qui longent l’immense bar. Une déco singulière, dans ce quartier typique Niçois, qui donne le la, du concept culinaire, imaginé par Léa.

Un concept qui, là encore, surprend les appétits, puisque chez Edusa, les plats se dévorent en petites portions, plutôt par 3 ou 4, le midi comme le soir, que l’on déguste avec des cocktails spécialement étudiés pour chacun des mets.

Pas de menu à la carte mais plutôt une formule : choisir plusieurs petites portions parmi la dizaine de plats proposés, que l’on complète ou pas, par de renversants cocktails, servis comme des shots.

Des produits frais et d’extrême qualité, cela va de soi, tant Léa semble avoir pensé chaque détail de cet écrin qui invite assurément au voyage.

edusa nice

Edusa – 11 rue Bavastro, 06300 Nice

[layerslider id=”3″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici