Chez Mamo à Antibes : l’homme qui murmure à l’oreille des stars

chez-mamo-antibes

C’est l’une des adresses les moins secrètes de la Côte d’Azur, tant le Michelangelo, plus connu sous le nom de chez Mamo à Antibes, a su convaincre les papilles du monde entier et plus particulièrement de la planète People. Adresse favorite des stars de cinéma pendant le festival de Cannes, cet écrin aux airs de petite Italie, flirte avec la consécration depuis toujours !

chez-mamo-antibes

Chez Mamo : la recette du succès

Difficile de faire la liste exhaustive des stars de la planète passées chez Mamo mais il suffit de jeter un coup d’œil aux murs de ce restaurant, pour découvrir une multitude de photos d’artistes posant fièrement aux côtés de Mamo (et non l’inverse !). Beyoncé et Jay Z, Madonna, Quentin Tarentino, Brad Pitt et Angelina Jolie, ou encore Leonardo Di Caprio ou Al Pacino, il semblerait que le petit monde de la musique et du cinéma américain soit tombé amoureux de cette trattoria chic.

Au point de le convaincre d’ouvrir une 2ème adresse à New York et dans la foulée,  un restaurant à Dubaï. En somme, une success story digne des plus beaux films hollywoodiens !

quentin-tarantino-mamo

Pourtant, n’allez pas chercher si les truffes sont plus parfumées ici qu’ailleurs ni si les pizzas sont les meilleures de la Côte d’Azur ou de l’Italie, non, la recette du succès de chez Mamo tient en un personnage : Mamo. Si aujourd’hui, toute une brigade de serveurs s’active autour des tables, c’est bel et bien, Peppino Mammoliti dit Mamo, qui orchestre ce ballet chaque soir dans ce restaurant italien d’Antibes. Après 50 ans de carrière, c’est toujours lui qui s’assure que rien ne manque sur les tables et accueille les convives. Anonymes ou stars de football, tout le monde ici est logé à la même enseigne, celle de la dolce vita. Convivialité et bonne humeur sont servies, à l’instar des plats, avec générosité.

star-mamo

A Table chez Mamo

Passé la porte de ce restaurant italien à la renommée internationale est toujours un peu émouvant. Que l’on plonge dans le jardin estival qui promet à l’œil nu de passer une soirée enchantée ou que l’on pénètre à l’intérieur de cet établissement au charme rétro et délicieusement glamour, on a déjà les yeux plein d’étoiles. Mais dès que l’on s’installe à table, là, ce sont les papilles qui sont en émoi, grâce aux plats, comme sortis tout droit de la cuisine de mama, un supplément d’âme en plus : la truffe. Car oui, dès l’apéritif, impossible de faire l’impasse sur son inénarrable foccacia aux truffes pour accompagner la coupe de champagne ou le Spritz.

aperitivo-chez-mamo

Puis vient ensuite la ronde des antipasti. Ecarquillez les yeux, accrochez vos estomacs, desserrez vos ceintures, car si il vous vient à l’idée de succomber à l’assortiment proposé, vous ne saurez plus où donner de la fourchette !

Aubergines gratinées au parmesan, poivrons à l’huile d’olive, tartare de crabe, salade d’artichauts ou calamars à la provençale pour ne citer qu’eux, risqueraient fort de venir à bout de votre appétit tant les portions sont généreuses et les saveurs irrésistibles.

antipasti-chez-mamo

Mais comment faire l’impasse ensuite (ou avant) sur les raviolini al tartufo ou les rigatoni polpette ? Sans compter les must de la cuisine transalpine à l’instar de l’Osso Bucco ou de l’escalope Milanaise !

raviolini-al-tartufo-chez-mamo

Un repas pantagruélique qui se termine bien sûr par une douceur comme une part de tarte au citron meringuée. On vous laisse juger sur photo, la taille astronomique de ce dessert servi chez Mamo !

tarte-meringuee-chez-mamo

Tout est dans le détail

Entre 2 gorgées de chianti ou de Nuits Saint Georges pour faire passer les innombrables plats traditionnels de cette cuisine italo-provençale jetez un œil autour de vous. De la bougie qui auréole la nappe blanche, aux couteaux, en passant par le menu, tout rappelle ici, que vous êtes dans le royaume de Mamo.

Jusqu’à la porte à l’intérieur, où une peinture à l’effigie du maître trône devant la caisse. Une vraie star ce Mamo, même si il n’en fait pas tout un plat, nous, on se rêverait presque en star américaine, pour poser à ses côtés, le temps d’une photo…

photo-chez-mamo

Antipasti de 16 et 24 €, pâtes entre 18 et 42 €, plats entre 28 et 48 €, desserts entre 10 et 16 euros. Chez Mamo, 2, rue des Cordiers, Antibes.

Un immense merci à Jacky pour ce dîner en terres « Mamoesques » !

D’autres idées resto sur la Côte d’Azur ici.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici