Epicerie fine Nice : A l’AnqueVin, la cave à saveurs d’une sommelière

Nos derniers articles

Randonnée Estérel : nos incontournables et balades favorites !

  Vous souhaitez profiter des beaux jours pour faire une randonnée dans l’Estérel ? Toute l’année et particulièrement au printemps, il...

Séjour à Marseille en famille : les immanquables

Envie d’une bulle d’évasion ? Et si vous passiez un séjour à Marseille en famille le temps  d’un week-end ou...

Chocolats de Pâques 2021 : les meilleures réalisations des artisans chocolatiers

Confinés dehors ou pas, rien ne viendra ternir les traditionnelles fêtes de Pâques et ce ne sont pas les...
Ablacarolyn
Journaliste de l'à peu près – jamais sans mes talons de 12 – vous n'auriez pas vu un macaron quelque part ?

Lovée dans la rue Cassini, la nouvelle épicerie fine à Nice, A l’AnqueVin, marie avec subtilité les trésors viticoles et les produits gourmands. A la tête de cet écrin pensé comme une cave à manger, une femme sommelière, qui a choisi la voie de la passion et de la transmission des savoir-faire, Nathalie Montain. Au-delà des produits qu’elle propose, c’est un véritable parcours initiatique à la découverte des vignobles et des terroirs Français qui accompagne notre voyage sensoriel au cœur de cette toute nouvelle boutique des saveurs.

a-lanqevin-epicerie-fine-nice

A l’AnqueVin : des racines provençales à la découverte des terroirs

A l’an qué ven, si sian pas maï que sian pas men“. Ce dicton qui signifie en provençal “ À l an qui vient, si nous n’y sommes pas plus, que nous n’y soyons pas moins …” est prononcée traditionnellement le 31 décembre pour souhaiter la bonne année et particulièrement aux vendangeurs pour qu’ils se retrouvent l’année d’après.

Cette phrase choisie par Nathalie Montain en guise d’enseigne, lui vient de son grand-père Varois. Ce sont ces racines, cette richesse du terroir qu’elle souhaite perpétuer à travers les vins qu’elle propose et qui témoignent des savoir-faire de chaque région de l’hexagone.

nathalie-montain-a-lanquevin

Un parcours atypique qui mène aux vignes

Elevée dans l’amour des produits de la vigne, c’est pourtant, dans un premier temps, la voie de la raison que choisit Nathalie en s’orientant vers le domaine bancaire avant de céder à l’appel de la reconversion. Bousculant une carrière toute tracée, à 38 ans, elle se lance dans une formation où rares sont les femmes qui s’y illustrent, la sommellerie. D’opportunités en rencontres, celle qui sortira major de sa promotion, écume les adresses chevronnées à l’instar du domaine de Terre Blanche où aux côtés du chef étoilé Philippe Jourdin, elle développe son savoir-faire pour les accords mets et vins.

A l’AnqueVin : un concept novateur

C’est toute la singularité de A l’AnqueVin à Nice, nichée à l’orée du petit Marais à Nice, plus qu’une simple cave à vins, les produits d’épicerie fine viennent s’accorder aux nectars précieux, grâce à une sélection rigoureuse et passionnée de Nathalie. Dans cette « cave à saveurs », comme elle aime à l’appeler, aux côtés des vins de maisons parfois méconnues et pourtant révélant toute la richesse d’un terroir, les spécialités gourmandes salées ou sucrées, s’égrènent face aux multiples références viticoles.

Choisis pour leur originalité et pour leur préservation du goût qui révèle la quintessence des régions, les produits d’épicerie fine sont autant de trésors gourmands dont Nathalie connaît par cœur, leur méthode de fabrication à l’instar des vins qu’elle propose.

Intarissable sur chaque domaine, qu’elle a choisi avec le cœur, elle raconte, bien plus qu’un cépage ou d’une technique de vinification, l’histoire des vignerons qui distillent ces jus d’exception et préfère même les appeler par leur prénom, tant elle tutoie leur savoir-faire.

Mais l’atout de Nathalie, outre sa passion pour faire découvrir des pépites à boire ou à manger, c’est sa capacité à aiguiller la clientèle sur le choix du vin. Selon le plat, selon l’instant, selon avec qui l’on va partager cette bouteille, elle connait sur le bout des lèvres chaque particularité qui permettra à coup sûr, de ravir les papilles.

pate-epicerie-fine

A l’AnqueVin : les pépites des terroirs

Parmi les produits d’épicerie fine, A l’AnqueVin à Nice, est un temple où les condiments, sirops, confitures, huiles d’olive, miels ou encore pâtes à tartiner et conserves d’exception sont fabriquées en France et proviennent des 4 coins de l’Hexagone.

Parmi ces trouvailles de goût, on y trouve des apéritifs de légumes comme les tapenades ou les dip aux multiples saveurs à l’instar du butternut, miel, citron et amandes. Mais aussi des vinaigres balsamiques d’exception ou encore des apéritifs sans alcool et même des spécialités pour les enfants -l’éducation du goût, avant tout- !

sardines-a-lanquevin-nice-epicerie-fine

Gâteaux salés, chips, confits de fruits, limonades ou encore pâtés ou sardines millésimées, comme pour les vins, chaque produit exhale de saveurs mais surtout d’une histoire, celle d’une fabrication artisanale que Nathalie valorise grâce à son incomparable talent pour transmettre sa passion.

A L’Anquevin – 10 rue Cassini – Nice

Epicerie fine en ligne ici InstagramFacebook

sirop-sureau-epicerie-fine-nice

Des mots d’amour et des spots romantiques sur la Côte d’Azur

Quoi de plus doux pour la Saint-Valentin que de découvrir des mots d’amour. Pour déclarer sa flamme, si vous...

Printemps gourmand à Fréjus : découvrez les menus à emporter !

  A Fréjus le printemps se fête toute en gourmandise avec une dizaine de restaurateurs qui proposent le 20 et le 21 mars, un menu...

SANDRINE COLLONGE sur le Marché Forville

Quelle bonne surprise pour tous les gourmands!...  Il faut dire que Sandrine COLLONGE fait partie de ces chefs qui ont la passion de la...

Où manger une pizza à Nice ?

  Basique de la cuccina italienne, la pizza, simple et efficace est sûrement l’un de nos plats favoris puisque nous sommes les 3ème au monde...

Saint-Valentin : dîners de chefs à emporter Cannes, Nice, Antibes

  Même si les restaurants sont fermés pour la Saint Valentin, les fans de Cupidon vont vouloir  recréer l’expérience à la maison.  Car l’amour a...
- Découvrir -

A lire aussi

- Publicité-